L'oeil dans sa poche

Arts plastiques, design, photographie, céramique, Illustration, graphisme...

Laissez nous vous expliquer...

“L’oeil dans sa poche” est une association que nous avons créé au cours de l’année 2008. L’objectif est simple : donner de la visibilité aux petits artisans / créateurs grâce à notre vitrine internet. Nous diffusons des portraits de créateurs du département de la Haute Savoie et de ses alentours. Nous documentons alors la création artistique contemporaine afin de diffuser celle ci aux yeux du grand public. 

Nous cherchons à créer de véritables passerelles entre chaque disciplines : art, photographie, illustration… Nous donnons une chance aux artistes / artisans de se faire un nom dans le milieu, en échange ils nous ouvrent les portes de leurs créations en nous expliquant leur travail : nous dressons des portraits de chacun qui nous vous les partageons. 

En traînant ici vous découvrirez des personnalités, des parcours, des techniques et des savoirs-faire tous plus originaux et intéressants les uns que les autres. Tout cela nous donnera alors une réelle base de données documentaire sur la création qui se fait en Haute Savoie. 

" "L'oeil dans sa poche m'a donné" la possibilité de connaître un artiste près de chez moi faisant des meubles de haute qualité "
Chloé valet

Une expérience professionnelle

 

Les professionnels de notre association se voient offert une publicité numérique gratuite, et nous, nous vous offrons un véritable annuaire de professionnels qualifiés  , produisant du local et de la haute qualité ! 

Nos portraits :

Julie LABORDE

Créatrice de luminaire

Nous sommes ravis de compter parmi nous des artistes aussi impressionnants que Julie. C’est pendant ses études d’architecte qu’elle va se questionner sur des questions d’urbanisme, de disposition… Tout cela la mènera à la création. 

Elle nous dit : ” L’art contemporain, les espaces que les artistes ont pu créer influencent mes projets de scénographie et ce travail de création de luminaires.

Je suis aussi très intéressée par le recyclage des matériaux, par le travail avec des matériaux pauvres.

Ma recherche tourne autour de cette question : comment le fait de créer un objet avec des matériaux de notre quotidien peut-il changer le regard que l’on porte sur ces matériaux sans valeur.

Manu CHANDÈS

Dessinateur

Cet artiste dessinateur, passionné d’art et d’histoire a tout d’abord été à la faculté, mais le système ne semblait pas lui convenir. Puis, il s’est reconverti dans le web : section communication. Il finira par retrouver le chemin de l’art pour enfin vivre sa passion au grand jour : le dessin. 

Il nous dit : ” Ma façon de travailler est plutôt lente et laborieuse ; le plus souvent, je fais un crayonné, j’encre, puis je fais Ma façon de travailler est plutôt lente et laborieuse ; le plus souvent, je fais un crayonné, j’encre, puis je fais la couleurs au feutre. Je choisi les couleurs au fur et à mesure {…} J’aime bien dessiner les animaux. J’ai toujours trouvé très étrange l’idée de monter sur un animal pour se déplacer, du coup j’aime bien dessiner ces situations. Je ne savais pas trop comment présenter ces dessins, je me suis mis à les découper. Je garde les chutes des dessins que j’ai découpés, j’aimerais en faire quelque chose même si je ne sais pas encore comment les présenter. Souvent, quand la forme découpée fonctionne bien, le dessin fonctionne bien également.”

Jérome Bonneville

Joaillier 

Diplômé de gemmologie, il part à la rencontre de l’univers des pierres précieuses et des diamants en Asie. Jérome Bonneville est un réel passionné de son métier, il a même été reconnu comme meilleur ouvrier de France. 

Il nous dit ” À l’amour des pierre précieuse j’ajoute l’amour du savoir faire. La joaillerie est un métier qui m’a été transmis par les Meilleurs Ouvriers de France. C’est à leurs côtés que j’ai développé ma créativité et un goût assez relevé pour les bijoux de haute qualité, et unique. Je mie déplace sans cesse dans tout le monde pour trouver les meilleures gemmes, qui seront le coeur de mes futures créations de bijoux.”

Où sommes nous ?